top of page
iStock-1088140102_edited.jpg

LES FORMATIONS

Pour inscrire votre école, veuillez cliquer ici

EPF École d'Ingénieurs





Hall : Ingénieur

Site internet officiel : epf.fr

Interview : Vendredi 10 février à 11h03 en live ici

 

Ouvrir les yeux sur un monde toujours plus complexe. Ouvrir son esprit pour conduire les grandes transformations. Et s'ouvrir aux autres et aux idées nouvelles pour ne se fermer aucune porte.

À l'EPF, nous ouvrons la voie d'un nouveau modèle. Un nouveau modèle d'école. Un nouveau modèle de campus. De nouveaux modes d'apprentissage.

Pour évoluer avec le monde et faire évoluer les mentalités. Pour préparer l'avenir par l'innovation positive et responsable. Par des pédagogies actives, inspirées par la recherche et connectées aux entreprises.

Ensemble, visons l'excellence, imaginons demain.



Découvrir l'EPF


Créée en 1925, l'EPF, ex-École Polytechnique Féminine, est l’une des premières Grandes Écoles en France à former des femmes au métier d'ingénieure. Depuis cette date, l’école n’a cessé de se réinventer pour former plus de 12 000 diplômés innovants, audacieux, et engagés, répartis dans tous les secteurs de l’industrie et des services.

L’EPF cultive, depuis sa création un esprit d’ouverture marqueur de son identité. C’est d’abord une école d'ingénieures créée par une ingénieure, Marie-Louise PARIS. Appelée l’IEF (Institut Électromécanique Féminin), elle forme alors des jeunes filles au diplôme d'ingénieure électromécanicien. Elle comporte aussi une section courte, préparant aux postes de dessinatrice ou d'aide-ingénieur. En 1933, l’IEF devient l’École Polytechnique Féminine (EPF) avec l'ajout d'une année supplémentaire d'études (passant de deux à trois ans) et d’une section en aéronautique. La reconnaissance publique sera progressivement unanime. En 1938, l’EPF est habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieurs à délivrer le titre d'ingénieur diplômé et en 1943 elle est reconnue par l'État. En 1976, l’école devient membre de la Conférence des Grandes Écoles. En 1993, elle intègre l’UGEI (Union des Grandes Écoles Indépendantes) après avoir obtenu le statut de fondation reconnue d’utilité publique en 1991. Depuis 1994, l’école n’est plus réservée qu’aux seules femmes, les hommes y étant désormais admis. Malgré cela, et grâce à son historique et son expérience, l’EPF reste l’une des écoles où le taux de filles demeure le plus élevé (36% soit deux fois plus que la moyenne nationale).


Une école en plein développement

D’abord installée au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), l’EPF a déménagé dès 1956 pour accueillir ses élèves de plus en plus nombreuses. C’est tout naturellement qu’elle investit la maison privée de sa fondatrice Marie-Louise Paris, à Sceaux. L’esprit d'ouverture, de mixité et de diversité qui anime l'école à Sceaux n’a cessé de se manifester dans son développement. Sous l'impulsion de son directeur actuel, Jean-Michel Nicolle, et grâce à sa réputation d'excellence, elle a noué des contacts privilégiés avec des institutions régionales et départementales ainsi qu'avec des pôles de recherche. L'école a pu ainsi ouvrir un campus à Troyes en 2010 puis à Montpellier en 2012. En janvier 2022, le site parisien de l’EPF a déménagé sur un nouveau site à Cachan pour accompagner son projet de développement, et au cours de l'année 2023, l’école ouvrira un nouveau campus à Saint-Nazaire.


Une école responsable

Choisir l’EPF École d'Ingénieur·e·s, c’est faire le choix d’une école de valeurs qui forme des ingénieurs multispécialistes, résolument tournés vers le futur et l’innovation.

Profondément ancrée dans l’ADN de l’école, la notion de responsabilité est transmise à chacun de nos élèves afin de former des ingénieurs éthiques et engagés.

Avec une offre riche d’universités et d’entreprises partenaires à l’international sur les cinq continents, l’EPF forme des professionnels ouverts sur le monde, capables d’évoluer dans un univers multiculturel.

Rejoindre l’EPF, c’est faire le choix d’une formation d’ingénieur qui valorise l’esprit scientifique, et propose une exposition à la recherche, à l’innovation et à l’entrepreneuriat, en conciliant le cheminement créatif et la progression rigoureuse qui soutiennent, depuis 90 ans, l’esprit de défi de notre école.

Jean-Michel Nicolle, Directeur général de l'EPF


Les valeurs de l'EPF

La mission de L’EPF s’articule autour de trois valeurs fortes "Innovation, Audace et Engagement" qui contribuent à l’identité responsable et engagée de l’ingénieur·e EPF.

Innovation Notre mission centrale consiste à former nos élèves aux technologies de pointe, les sensibiliser à la recherche d’excellence, développer leur esprit critique et leur curiosité à travers des méthodes et outils pédagogiques novateurs pour construire aujourd’hui, le monde de demain. Audace Nous avons à cœur de transmettre la culture du challenge, de donner confiance à nos élèves afin qu’ils aient les armes pour chercher, innover, sortir du cadre ! Nous sommes à leurs côtés pour leur apporter les clés et devenir des ingénieurs capables d’oser. Engagement Nous militons pour un monde ouvert et responsable. Nous sommes là pour ouvrir l’esprit de nos élèves. Nous formons des ingénieurs conscients du monde dans lequel ils évoluent, qui s’engagent à mettre leur expertise au service de la société.


Accréditations et labels

La qualité des formations et de la pédagogie de L’EPF est aujourd’hui reconnue par les labels officiels et les distinctions les plus renommées.


Labellisée EESPIG

L’EPF dispose du label EESPIG distinguant les établissements privés à but non lucratif, contribuant au service public de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, délivrant des diplômes au nom de l'État et régulièrement contrôlés par l'autorité publique. Cette distinction prestigieuse récompense ainsi les établissements à la fois pour leur caractère non lucratif mais aussi pour la qualité de leurs enseignements et de leurs formations, ainsi que pour leur engagement à participer aux missions de service public comme la recherche, l’insertion professionnelle, l’ouverture internationale ou encore l’égalité des chances.


Adhérente de la CGE depuis 1976

Créée en 1973, la Conférence des Grandes Écoles (CGE) regroupe aujourd’hui 227 Grandes Écoles (ingénieur, management, architecture, design, institut d’études politique, etc.) toutes reconnues par l’État, délivrant un diplôme de grade Master. L’admission à la CGE se fait sur des critères exigeants portant sur la structure, les modalités de recrutement, l’approche pédagogique, l’ouverture internationale, le lien avec l’entreprise, l’accompagnement des étudiants et la nature des diplômes.



Habilitée par la CTI pour tous les diplômes d'ingénieur

Depuis 1938, l'EPF est habilitée pour l’ensemble de ses diplômes par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI), organisme indépendant chargé par l’État d’évaluer toutes les formations d’ingénieurs.


En capacité de délivrer des titres RNCP

Les formations de l’EPF sont enregistrées au Répertoire National de la Certification Professionnelle. Elles permettent d’obtenir des titres RNCP délivrés par le ministère du Travail, reconnus par l’État sur l’ensemble du territoire et gage de qualité sur le marché de l’emploi.

  • La formation d’ingénieur généraliste de l’EPF permet l’obtention du titre RNCP d’Ingénieur diplômé de l'EPF.

  • La formation Franco-Allemande permet l’obtention du titre RNCP Ingénieur Spécialisé Production et Automatisation.

  • La formation d’ingénieur en apprentissage de l’EPF permet l’obtention du titre RNCP Ingénieur diplômé de l'EPF spécialité systèmes informatiques et industriels.

  • Le Bachelor Digital et stratégies d'entreprise permet l’obtention du titre RNCP Grade Licence - Digital et Stratégies d’Entreprise.

  • Le Bachelor Assistant Ingénieur en Systèmes d'information permet l’obtention du titre RNCP Concepteur de Systèmes d'Information.


Intégrée dans des concours prestigieux

L’EPF a fait le choix d’intégrer des concours communs prestigieux :

  • Le Concours Avenir, qui se positionne aujourd’hui comme le plus attractif en nombre de candidats mais aussi le plus sélectif parmi les différents concours permettant l’accès aux écoles d’ingénieurs postbac.

  • Le concours Centrale-Supélec et banque PT pour une intégration directement en cycle master.





















Une vie étudiante riche et épanouissante


Labellisée HappyAtSchool

L'EPF est certifiée "Happy at School", une distinction qui se base sur un sondage réalisé directement auprès des étudiants et qui récompense l'école pour l'épanouissement de ses élèves. Le sondage repose sur cinq thèmes :

  • Les installations sur le campus et le respect de l'environnement

  • Les enseignements et la pédagogie

  • La vie étudiante

  • Les relations entreprises

  • La confiance en l'avenir

Labellisée Best School Experience

L'EPF est labellisée Best School Experience 2022 par Speak & Act Speak & Act, est la première plateforme de marque employeur et école qui labellise les établissements offrant la meilleure expérience étudiante afin d’informer, accompagner et orienter les étudiants vers la bonne école. Le label « Best School Experience - Happiness Barometer » est exclusivement fondé sur les avis des étudiants recueillis au travers d'un questionnaire anonyme garantissant le caractère impartial et indépendant. Pour sa première participation, l'EPF reçoit le label « Best School Experience - Happiness Barometer » 2022 pour :

  • La qualité de la vie associative

  • La qualité des locaux

  • La qualité du matériel pédagogique mis à la disposition des étudiants


Index Égalité Femmes Hommes 2021


Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », l’EPF calcule son index Égalité Femmes Hommes.

L’index de l’année 2021 est de 88/100. Les résultats obtenus à chaque indicateur sont les suivants :

  • Écart de rémunération : 33/40

  • Écart d’augmentations individuelles : 35/35

  • Pourcentage de salariées augmentées au retour d’un congé maternité : 15/15

  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 5/10

Comment fonctionne l'index de l'égalité professionnelle femmes-hommes ? La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018, entrée en vigueur en 2019 a instauré un index permettant de mesurer sur 100 points l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Cet outil, destiné aux entreprises d'au moins 50 salariés, s'articule autour de cinq critères :

  • L'écart de rémunération femmes-hommes (40 points) ;

  • L'écart dans les augmentations annuelles (20 points) ;

  • L'écart dans les promotions (15 points) ;

  • Les augmentations au retour de congé maternité (15 points) ;

  • La part des femmes dans les dix plus hautes rémunérations de l'entreprise (10 points).

Chaque année, les entreprises doivent publier de manière visible et lisible, sur le site de l'entreprise, les résultats obtenus au plus tard le 1er mars. Elles doivent également communiquer le détail des différents indicateurs au comité social et économique (CSE) et à l'inspection du travail (Dreets).


Découvrez la page du Concours Avenir présent sur le salon Your Future :



bottom of page